Top 5: Marchez sur les plus belles plages d’Espagne

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on StumbleUpon0

Je vous propose un voyage sur certaines de ces plages d’Espagne sur lesquelles vous aurez envie d’enlever vos chaussures et ne jamais plus en rechausser. Nous pensons parfois qu’il faut aller très loin pour trouver ce type de coins paradisiaques mais non. Ils sont juste à côté. Plages et criques isolées, romantiques et idylliques que vous ne connaissez peut-être pas encore. Des dizaines d’adjectifs me viennent pour les décrire, mais je préfère que ce soit vous qui les utilisiez à la lecture de ce post.

 

Plage Papagayo de Lanzarote, dans le Parc Naturel des Ajaches

C’est son environnement volcanique qui la rend spéciale. La fusion des couleurs bleu et marron foncé lui a permis d’être dans plus d’un classement de voyages des plus belles de l’île. Elle se trouve dans le Parc Naturel des Ajaches, une zone protégée avec un quota de visiteurs quotidiens pour ne pas l’envahir. La vérité est que c’est appréciable. En fait, vous devez payer 3 euros si vous voulez vous approcher en voiture.
Flickr: Canary Islands Photos - UNFILTERED

Flickr: Canary Islands Photos – UNFILTERED

 

Cala D´Hort, Ibiza

Arriver à Cala D’Hort est comme entrer au paradis. Vous vous asseyez sur le sable blanc immaculé et le panorama est parfait. En face se trouvent les îles Es Vedrá et Es Vedranell, derrière de gigantesques falaises et autour une forêt de pins très boisée qui la rend encore plus isolée. Je dois dire que bien que, jusqu’à récemment, elle était presque secrète, ces derniers temps, elle est devenue à la mode et beaucoup de gens viennent sur le sable au moins pour prendre un selfie ou photographier ses magnifiques couchers de soleil.
Flickr: michela simoncini

Flickr: michela simoncini

 

La Plages des Cathédrales à Ribadeo, Lugo

Son image est de carte postale. Les vagues du Cantabrique se heurtent constamment sur un arc de pierre naturelle créé par l’érosion de l’eau et de l’air. C’est la plus grande cathédrale de la célèbre Plage des Cathédrales. Lorsque baisse la marée apparaît une petite plage de sable doré et à marée haute elle disparaît complètement. Pour cela, les visites quotidiennes sont également limitées dans ce cas. Car bien que ce soit un cadre inégalable, le fait est que cela peut être dangereux d’y rester quand la marée monte.

Flickr: linda hartley

Flickr: linda hartley

 

Cala Roja ou Cala Rotja à Minorque

Elle est d‘argile. C’est une plage complètement vierge, isolée de l’agitation de l’île, sans bars, ni parasols et ni foule. On y trouve un type de boue rouge que beaucoup de gens utilise pour s’enduire tout le corps pour avoir une peau lisse et hydratée. Ou c’est du moins ce qu’ils disent. Si vous marchez un peu sur un sentier à proximité, vous atteindrez ce qui est considéré comme sa “petite sœur”: Cala Caballería. Une plage encore beaucoup plus isolée où nous vous conseillons d’aller si vous voulez être littéralement seul.
https://es.pinterest.com/pin/290060032231885487/

https://es.pinterest.com/pin/290060032231885487/

 

Cala de Sa Futadera, Gérone

Paix. Détente. Naturisme. Végétation. Ce sont les mots qui me viennent pour décrire cette plage de Tossa de Mar, en pleine Costa Brava. Elle est très petite (pas plus de 100 mètres) et est généralement vide. Parfait pour faire du nudisme. Elle est isolée et protégée par d’immenses falaises pleines de végétation. Dans ce cas, je vous recommande d’y rester pour regarder le coucher du soleil car quand le soleil se reflète sur le sable doré cela crée une atmosphère magique.
https://es.pinterest.com/pin/51932201929639761/

https://es.pinterest.com/pin/51932201929639761/

Twitter: @DianaRPretel

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on StumbleUpon0