Feux tricolores dans le monde pour tous les goûts

Feux tricolores dans le monde pour tous les goûts

Que serait notre vie sans feux tricolores? Ce n’est pas une perte de temps d’être de l’autre côté de la rue à attendre que le feu passe au vert. Au contraire, c’est une assurance-vie. Depuis que fut installé le premier feu de circulation en 1914 à Cleveland (Etats-Unis), ces appareils ont considérablement changé.  Il y en a pour tous les goûts: sobres, drôles et par sexe. Voyageons dans le monde à travers ses feux de circulation. Les romantiques feux tricolores d’Islande L’originalité n’a pas de prix et pas de limites non plus. Dans la ville islandaise de Akureyri ils ont eu la grande idée de remplacer les ronds lumineux des feux par des cœurs verts et rouges. En fin de compte, avec cette curieuse mesure, les autorités de Akureyri ont réussi à faire que les piétons soient plus attentifs aux feux et qu’il y ait moins d’accidents.   Le feu tricolore berlinois: Ich bin ein Berliner A peine atterris à Berlin la première chose qui va attirer votre attention sont ses feux de circulation. Pour ceux qui ne le savent pas, ces drôles de poupées sont appelés Ampelmännchen et, quand le personnage rouge étend ses bras, cela signifie qu’il est interdit de traverser. Si au contraire la poupée est de couleur verte et fait un pas en avant, il est autorisé de passer. Le Ampelmännchen est si célèbre qu’il est devenu une caractéristique de marque de la ville et l’image star des boutiques de souvenirs.   Feux tricolores paritaires à Valence Feux de circulation pour eux et pour elles. A l’occasion de la Journée Internationale de la Femme dans le...
Itinéraires en segway dans 3 capitales européennes

Itinéraires en segway dans 3 capitales européennes

JimmytheJ C’est plus rapide que marcher, plus stimulant que faire du vélo, plus facile que conduire une moto et beaucoup plus écologique que tout autre véhicule à moteur. La mode de faire du tourisme en segway s’est installée dans presque toutes les capitales européennes. Visiter une ville à bord d’un de ces véhicules est une mine d’or pour les agences de tourisme. N’ayez pas peur! Nul besoin d’être en forme. Il suffit juste d’avoir un peu d’équilibre pour pouvoir l’utiliser, peser entre 45 et 110 kg environ et avoir plus de 12 ans. Le reste vient tout seul. Le Mur de Berlin et ses alentours en segway Il est de plus en plus fréquent de les voir parcourir les rues de Berlin, le mur, traversant le Checkpoint Charlie ou sur l’île des musées. La vérité est que c’est une formule très réussie pour connaître une ville comme celle-ci, étant donné qu’elle est grande, qu’en hiver il fait froid et que ses trottoirs sont larges. En outre, les berlinois sont habitués aux vélos et les piétons ne se plaignent généralement pas. L’entreprise que je vous recommande à Berlin est City Segway Tours avec deux itinéraires quotidiens, le “City Tour” qui dure 4 heures et fait le parcours le long du mur, la Potsdamer Platz, la Porte de Brandebourg ou le Reichstag, et le “Mini Segway Tour” qui est plus court (une heure et demie) et seulement en allemand et en anglais. Il va de Unter den Linden jusqu’à la Porte de Brandebourg et se termine à Alexanderplatz. Plus d’information sur cette page internet. Connaitre les entrailles de la Valette en...
Rejoignez la mode des “Free Tours” à Amsterdam

Rejoignez la mode des “Free Tours” à Amsterdam

Des voyageurs guidant d’autres voyageurs. Le phénomène des tours gratuits en Europe est arrivé à Amsterdam pour y rester. Ce sont des guides récemment diplômés ou des étudiants en Tourisme -ceux qui ont la vocation- qui vous feront découvrir les secrets de la ville. Êtes-vous tentés par une promenade sur ses canaux?, une visite dans les plus célèbres coffee shops d’Amsterdam?, une promenade dans le Quartier Rouge?, ou préférez-vous peut-être parcourir le quartier juif et découvrir la maison où vécut Anne Frank avec sa famille? Leurs services sont gratuits, ils acceptent uniquement les pourboires. Et bien que ce ne soit pas obligatoire, c’est une reconnaissance de leurs efforts. Tour dans le Quartier Rouge Il n’a pas bonne réputation. Mais le Quartier Rouge n’est pas ce qu’il semble être. La prostitution est réglementée. Les filles paient leurs impôts pour être là. Elles ont des licences pour les établissements et elles passent des contrôles de santé périodiquement. Elles bénéficient d’une protection de la police et, surtout, du respect du quartier. C’est leur garantie. Mais malheureusement lorsque nous allons pour la première fois dans le Quartier Rouge, rien ne semble être ainsi. Mon conseil est que vous vous joignez à l’une des visites gratuites que proposent des sociétés comme Sandemans et ils vous diront la vérité à propos de ce mythique quartier hollandais. La promenade est agréable et constructive. Et le meilleur de tous, c’est une bonne prise de contact avec un phénomène quasi inédit en Europe.   Excursion en bicyclette sur les canaux Amsterdam est formée de diverses ceintures d’eau. Elle a plus de 100 kilomètres de canaux et environ 1500...
Foodtrucks: Gastronomie sur roues à Madrid

Foodtrucks: Gastronomie sur roues à Madrid

Ce mouvement est arrivé pour rester. Bien que cela soit une coutume très américaine, il est devenu une mode très récurrente en Espagne. Ce n’était pas la cas avant, mais maintenant il est très fréquent de voir des camionnettes avec de sympathiques vendeurs ambulants dans nos voisinages, servant de la nourriture dans la rue et nous ravissant avec leurs sourires. Et non seulement cela, mais les foires dédiées à la gastronomie foodtruck sont déjà un phénomène qui suscite des passions. Qui a parlé de malbouffe? Les foodtruck cachent de petits snacks gourmet que vous ne pouvez manquer. Plus de delicatessen et moins de hot-dogs!   Combien de kilomètres gastronomiques pensez-vous qu’il est possible de faire à bord d’un foodtruck?. C’est une question rhétorique. Madreat Madreat est une association de vendeurs de rue qui se sont spécialisés dans l’organisation de marchés StreetFood. Des commerçants de toute l’Espagne et certains de l’étranger sortent régulièrement dans les rues leurs meilleurs chefs. Des dizaines de foodtrucks, de stands et de caravanes inondent les places et les espaces verts. Leur menu est très large: vous pouvez goûter de la nourriture espagnole, mexicaine, libanaise, italienne, japonaise, grecque ou des hamburgers américains et finir avec de savoureuses crêpes sucrées dans le pur style parisien. Peu à peu l’estomac se remplit, mais je vous assure que dans ce type d’événement l’on finit par manger plus que ce que son corps va brûler. C’est une foire fortement recommandée, non seulement pour les connaisseurs comme foodies, mais surtout pour ceux qui aiment simplement manger. Notez les informations car elle n’a lieu que deux fois par mois au Pavillon Ondarreta de...
Restaurants à ne pas manquer à Budapest

Restaurants à ne pas manquer à Budapest

La cuisine hongroise n’a rien à envier à ses voisins européens. Comme la paella en Espagne ou les pâtes en Italie, leur recette phare est le Goulasch. Cependant, leur gastronomie va bien au-delà. Leurs recettes sont très variées et (bien que les hongrois ne veulent pas le reconnaître) avec une grande influence autrichienne, italienne, française et slovaque. En plus du célèbre Goulasch, vous ne pouvez aller à Budapest sans goûter au Pörkölt (un ragoût de viande typique), Halászlé (qui est une soupe de poisson), Libamáj (un plat fait à base de foie d’oie) ou Strudel (un gâteau roulé aux fruits et au fromage). Et bien sûr, tout cela avec du paprika (le paprika doux hongrois). Ils adorent. Dans ce post, nous étudierons quels sont les restaurants préférés des voyageurs à Budapest: restaurants à ne pas manquer.   Restaurant Gundel, morceaux de musique C’est l’un des restaurants les plus connus et les plus recherchés par les touristes qui voyagent à Budapest. Ce qui les attire est l’authenticité de la nourriture, l’excellent service, et -le meilleur de tout- son incroyable emplacement: en plein coeur de la ville et juste à côté de la station thermale Szechenyi. Et encore une chose: il y a généralement de la musique live. C’est un aimant pour les touristes venus du monde entier et le prix, bien qu’il ne soit pas exagéré, est légèrement supérieur à la moyenne des restaurants de la zone. Où se trouve-t-il? Gundel Karoly Utca 4.   Café Paris, élégance 100% Impressionnant bâtiment de style parisien du XIXe siècle en plein cœur de Pest, un endroit qui attire l’attention à l’intérieur et de...