Tout ce que vous devez savoir sur les pourboires quand vous voyagez

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on StumbleUpon0

propinas

Dites-moi où vous voyagez et je vous dirai quel pourboire vous devez laisser pour éviter des situations désagréables. Quand nous allons à l’étranger, souvent nous ne savons pas si c’est obligatoire, combien d’argent nous devons donner, si cela se fait de le laisser sur la table et si celui qui le reçoit peut être offenser. Il faut voyager plus!*

Pays qui disent “non” aux pourboires

Il y a des pays où les pourboires ne sont pas bien vus. Dans le cas du pays nippon être éduqué peut être contre-productif. Ne faites pas l’erreur de laisser un pourboire là-bas car les serveurs peuvent très mal le prendre. C’est presque une offense pour eux. Mon conseil, si vous avez aimé la nourriture et le service, ne partez pas sans dire “merci”.

Singapour: Bien que cela n’arrive pas dans tous les pays asiatiques, à Singapour les pourboires sont interdits par la loi. Jusqu’à récemment, c’était mal vu et puni de recevoir de l’argent pour avoir servi quelqu’un et maintenant – peut-être à cause de l’influence occidentale et l’afflux massif de touristes – cela se normalise et les pourboires sont acceptés dans les grands hôtels des chaînes internationales. Dans la rue, je ne m’y risquerais pas au cas où.

Chine: Chez le géant asiatique, les pourboires ne sont non seulement pas nécessaires, mais peuvent impliquer une offense pour le travailleur. C’est le monde à l’envers. Au lieu de se sentir flattés, les serveurs qui les reçoivent peuvent se sentir insultés et sous-évalués et c’est même très probable qu’ils vous pourchassent dans la rue pour vous rendre l’argent. En Chine, vous payez le service et vous partez. Rien de plus.

Paraguay: La mauvaise réputation des pourboires n’existe pas seulement en Asie. Au Paraguay il existe même un guide intitulé “Tips on tipping” que prévient les voyageurs que laisser un pourboire a une connotation négative et cela pourrait même être considérer comme du chantage ou de la corruption pour le travailleur. De fait, ce sont eux qui vous préviendront que vous ne devez pas laisser d’argent en plus.

Pourboires obligatoires et imposés par la loi

Grèce: Ce n’est pas votre choix d’en laisser dans les restaurants grecs c’est obligatoire. Les pourboires dans ce pays sont fixés et inclus dans l’addition de par la loi. Il y a quelques années, ils ont été fixés à 15% de ce que vous mangez. Et si vous décidez de laisser plus de 15% de la note parce que vous avez eu un bon service, ce sera bien pris. Pour les serveurs c’est un compliment.

France: Dans tous les restaurants du pays gaulois les pourboires sont inclus quoi qu’il en soit. Là il n’y a pas de doute. L’addition est complétée de 10% supplémentaire qui apparaissent toujours sur une ligne de “service inclus”. C’est comme ça et tout le monde –que ce soient les autochtones ou les touristes – le comprennent et le respectent.

États-Unis: C’est une norme de laisser du pourboire, sachant que là-bas ils complètent le salaire des serveurs. Les travailleurs comptent dessus pour leur fin de mois et ils les gagnent en vous faisant la conversation, toujours avec un grand sourire et de très bonnes manières. En fin de repas ils vont vous les “suggérer” par écrit sur l’addition: entre 15% et 20% du total.

Aucune obligation mais les pourboires sont bien reçus

Cuba: Auparavant interdit par le régime il est devenu une sorte de norme dans le cas des touristes. Nous parlons de 10% . Tous attendent leur pourboire. Non seulement les serveurs, mais aussi les chauffeurs de taxi, les réceptionnistes d’hôtels, ceux qui garent la voiture, etc. Si vous n’en laissez pas, ils vous le demanderont. Et ils pourraient même vous faire rougir.

Mexique: Bien que cela ne soit pas imposé par la loi, les serveurs attendent toujours leur pourboire. Si vous préférez ne pas en laisser il ne devrait rien se passer car il existe la Loi Fédérale de Protection du Consommateur (LFPC) qui vous protège en ce sens.

Hongrie: Avis aux voyageurs. En Hongrie vous devez savoir que les pourboires ne se laissent jamais sur la table, il faut les donner au serveur. Si vous ne faites pas ainsi, ils peuvent s’offenser et vous regarder de travers. En fait il est préférable en ce cas de ne pas en laisser. Le calcul idéal est entre 10 et 15% du total.

Allemagne: Là non plus il ne faut pas laisser le pourboire sur la table mais il existe une règle non écrite disant qu’il est préférable de donner au serveur directement. Beaucoup de gens paient avec un billet plus gros pour avoir de la monnaie. Il est également très courant de laisser du pourboire quand on paie par carte. Bien sûr, vous devez toujours le préciser.

Twitter: @DianaRPretel

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on StumbleUpon0